"Le régime protéiné végétarien" par le professeur Roch Domerego

Un régime n’est pas une punition..nous parlerons plutôt d’alimentation équilibrée

le régimé protéïné végétarien

Depuis longtemps, notre société est fondée sur l'hyper-consommation d'énergie. Il nous en faut toujours plus, parce que nous voulons circuler le plus vite et le plus souvent possible, en train, en voiture, en avion, parce que nous voulons avoir plus de chaleur, plus de lumière, plus d’équipements domestiques dans nos maisons, parce que nous voulons être connectés en permanence et parce que nous devons recharger tous nos appareils électroniques. 

Nos villes sont éclairées toute la nuit au point qu’on n’y voit même plus les étoiles. Nous sommes devenus boulimiques d’énergie. De la même façon, nous buvons et mangeons plus que de raison et bien plus que nécessaire, plus pour satisfaire notre émotionnel que pour nous nourrir.

Mais l'évolution de notre ADN n'a rien à voir avec phénomène Nous avons connu, au cours du million d'années de notre évolution, des phases de difficultés alimentaires et nous avons acquis les processus physiologiques de résistance à l'absence de nourriture. En d'autres termes, notre ADN sait comment réagir en état de manque. En revanche, il y a à peine 50 ans que notre civilisation occidentale connaît l'abondance alimentaire et son corollaire : le gâchis. Notre programmation biologique ne sait pas comment se comporter, bien au contraire. Les cellules suralimentées ont tendance à se dégrader rapidement. Elles vont même jusqu'à muter pour devenir amnésiques et ne plus savoir qu'elles doivent mourir un jour. Cette apoptose perdue est à l’origine des processus cancéreux.

Le professeur Walter Longo l'a montré dans différentes études expérimentales sur les bienfaits du jeûne depuis 2012, mais c'est une évidence que les maîtres yogi ou d'autres philosophies nous ont toujours transmise. Lorsqu'on suit un régime, il faut se mettre dans cet état d'esprit. Il ne s'agit pas de se priver, mais au contraire de donner à son corps le droit de se régénérer. Quand j'ai conçu ce régime, j'ai bien sûr veillé à l'équilibre de l'ensemble des paramètres nécessaire à regime-protéine-pollenun bien-être général, mais aussi à une détoxification du corps.

Par ailleurs, différentes études ont mis en évidence les pouvoirs anticancéreux préventifs des divers produits de la ruche. C'est la raison pour laquelle ce régime est basé sur ces merveilleux cadeaux de la nature.

Avant tout, il me semble primordial de rappeler qu’un régime n’est pas une punition. Le mot "régime" en lui-même véhicule tellement de vibrations négatives qu’il faudrait peut-être envisager de le bannir du vocabulaire de cet ouvrage dans lequel nous parlerons plutôt d’alimentation équilibrée. Il ne s’agit pas en effet de se focaliser sur un objectif de poids et de temps – perdre x kilos en x semaines – mais de prendre soin de son corps et le respecter, en maîtrisant ses pulsions délétères.

Car, contrairement à la théorie chère à Jean-Jacques Rousseau, l’homme n’est pas naturellement bon, et encore moins raisonnable. Ou plutôt si, mais uniquement dans le sens qu’il est accessible à la raison. Quel que soit son domaine, la passion est toujours mauvaise conseillère car elle est source d’excès. La volonté est donc nécessaire, indispensable même, pour s’engager sur la voie d’une alimentation qui sache faire la différence entre besoin et envie, réconcilier le plaisir indispensable et la juste dose.

Comme souvent, ce n’est pas tant la quantité qui est en cause, même si elle a son importance, que la qualité. Ajoutons à cela nos engagements inconscients, principalement envers la famille, la mère surtout, qui nous interdisent de rompre avec les références qui nous ont été transmises.  Nous parlons tous la langue maternelle au sens le plus large du terme. Notre approche de la nourriture, des saveurs, des émotions alimentaires nous a été apprise dès notre conception, peut-être même avant. Couper le cordon ombilical à la naissance ne se fait pas seulement sur le plan physique ou relationnel. Régler ses compte avec ses parents est nécessaire, mais va bien au delà. Il s’agit  de trouver notre propre chemin à partir des sensations physiques, émotionnelles et spirituelles que nous avons reçues de notre lignée. Dépasser nos acquis pour trouver notre être passe aussi - et peut être surtout -  par le fait de trouver son équilibre alimentaire et donc son épanouissement corporel. La sagesse populaire dit qu’on creuse sa tombe avec ses dents, ou avec sa fourchette,  mais personne n’explique comment vivre le plein bonheur avec une alimentation qui nous grandisse. Une nourriture simple, facile, rapide et qui laisse la place au social.


Le livre: "Le régime protéiné végétarien" va vous permettre de revisiter votre alimentation pour vous faire plaisir et faire plaisir à ceux qui partagent vos repas. Car manger doit avant tout rester une activité conviviale, que ce soit en famille ou entre amis.

Il faut bien manger pour bien vivre, et non vivre pour trop manger, pourrait-on dire en modifiant légèrement le fameux conseil émis à l‘origine par le philosophe Socrate.

Il vous enseignera aussi comment vivre libre des références et trouver un régime que vous utiliserez comme bon vous semble, en conscience et sans risque. Il pourfend de nombreux a priori et ouvre à une liberté qui va bien au-delà de la simple diète. L’avantage d’une alimentation saine et équilibrée, c’est qu’elle n’est pas vécue comme une contrainte dont on attend avec impatience qu’elle prenne fin pour retrouver l’illusion de la liberté. C’est un mode de vie auquel on s’habitue plus facilement qu’on ne le croyait. On s’aperçoit très vite que le corps est capable d’apprendre et d’intégrer ce qu’il lui faut et ce qui lui fait du bien.

Mais, comme toujours,  c’est par l’éducation, sereine et progressive, que tout commence et se met en place. Le régime protéiné végétarien est une porte ouverte vers une nouvelle alimentation qui libère l'individu de croyances alimentaires stéréotypées.  Mincir est certes nécessaire pour beaucoup ; mais il s’agit surtout de faire revivre son corps autrement.

Le Pr Roch Domerego prépare une nouvelle version augmentée de son ouvrage « Le régime protéiné végétarien ». Il y inclura un chapitre complet sur les jus de légumes crus, leur importance et même leur nécessité. Il utilise pour faire le travail de recherche et d’approfondissement un Angel 5500, avec les liens suivants : https://angeljuicer.store et https://www.angeljuicers.fr