Apithérapie et pathologies nosomicales

Les pathologies nosocomiales, contractées lors d’un séjour en milieu hospitalier, et généralement dues à des pratiques d’hygiène insuf santes, sont reconnues actuellement comme un problème majeur de santé publique, de par leur fréquence, leur coût et leur gravité. Le risque d’attraper une surinfection à l’hôpital est de 7 %, c’est-à-dire
Cque, sur 100 personnes hospitalisées, sept d’entre elles seront victimes d’une infection nosocomiale