L’exemple de la propolis rouge en prévention de «l’épidémie » de la grippe

L’OMS, relayée par les gouvernements et télévisions, nous montre une vision déplorable de sa politique de la santé.Au lieu de proposer une action qui stimulerait notre réaction tant sur le plan émotionnel que sur le plan immunitaire, cette approche de la médecine nous propose l’assistanat. Dormez tranquilles braves gens… Les antiviraux, les vaccins recherchés et autorisés à la hâte vont prendre la relève.